La conjonction propice des vacances scolaires et d’un temps plutôt clément m’a permis d’oublier un instant les considérations très actuelles qui occupent mon esprit (trouverai-je du foie gras digne de ce nom ? du monbazillac ? des marrons ?) en m’offrant de visiter enfin la Colline du Charbon, ravissante petite butte au charme quasi champêtre offrant au prix d’une ascension relativement douce un panorama appréciable sur Pékin.


Naturellement, le charme en question est un quelque peu tempéré par une fréquentation à la hauteur de sa réputation, mais le coin n’en demeure pas moins très plaisant, tout autant que l’est le parc qui l’entoure.

même un petit panda et sa maman étaient de la partie

ainsi que l'empereur

Passés les plaisirs bucoliques procurés par l’illusion d’une promenade à flan de montagne, l’hommage à Bouddha, la vue imprenable sur la Cité Interdite et les joyeusetés touristiques, on peut même se payer le luxe d’une petite promenade dans le quartier populaire qui l’environne, où l’on peut apprécier, au gré des déambulations :

– de la viande des Grisons (ou presque)

– un magasins pour les personnes groggy

– un hommage à la jeunesse

(- en français dans le texte)

Bref, un bien sympathique moment avant de retourner à mes tracas saisonniers.


景山公园 Jingshan Gongyuan
Parc de la Colline du Charbon (littéralement
Jingshanxijie 44, Xicheng District
西城区 景山西街
(En face de la porte Nord de la cité interdite
Métro 5/station Dongsi, sortie B – puis une bonne quinzaine de minutes de marche à pied, ou le bus!)

entrée : 2 RMB