Vivre à l’étranger ne manque jamais de donner un peu de piment au quotidien, on a tendance à éprouver un sentiment de particularité qui confère une saveur particulière – quoique pas forcément toujours agréable quand il s’agit d’éviter de se faire prendre pour une vache à lait – aux plus anodins des moments.

J’ai pu en avoir un amusant nouvel aperçu voici quelques semaines, alors que je passais le temps avant de récupérer ma fille aînée à l’école et battais le pavé non loin du Lycée français.

Deux jeunes et jolies Chinoises m’arrêtèrent et me demandèrent dans un anglais aussi charmant qu’approximatif si j’acceptais qu’elles me prennent en photo : « You are so beautiful » se justifièrent-elles en souriant… ce qui n’est pas a priori ce qui saute aux yeux quand on me voit… Face à tant de douce candeur et de mauvais goût, je ne pus que me plier au jeu… Vivre à Pékin recèle décidément bien des surprises!

Publicités