Ce qu’il y a d’amusant, lorsque l’on vit à l’étranger, c’est que l’on découvre toutes sortes de marques nouvelles qui nous assurent au choix, un dépaysement garanti ou de franches parties de rigolades sous cap.

Un constat s’impose : la consonance francophone est à l’international synonyme de chic dernier cri, malgré des associations pas franchement toujours heureuses à mon humble avis (personnellement je ne suis pas plus tentée que cela par des vêtements estampillés « Vulgaire Beauté »).

Ma marque à l’accent faussement hexagonal préférée du moment, c’est Moiselle. Je n’ai jamais osé pénétré l’antre, mais je ne peux m’empêcher, chaque fois que je passe devant cette boutique, de penser à Claude Ponti et aux délicieuses aventures de Monsieur Monsieur et Mademoiselle Moiselle… travers de maman je suppose !

Publicités